header banner
Default

Bitcoin : 30 minutes de folie


La cryptosphère s'est agitée lorsque CoinTelegraph, un média de premier plan dans le domaine, a diffusé des informations erronées concernant la demande de BlackRock pour un ETF Bitcoin au comptant (Spot). En l'espace de 30 minutes, le bitcoin a fait le yoyo, passant de 28 000 à 30 000 dollars avant de revenir à son prix d’origine. Que s’est-il passé et qu’est-ce que cela implique ?

Lundi 16 octobre - Entre 15h et 15h30

VIDEO: À la base (feat. Yoyobeats)
Q.L.M - Topic

Tout a commencé lorsque le compte X (ex-Twitter) officiel de CoinTelegraph, l’un des médias les plus influents dans l’industrie, a tweeté ce qui suit (capture d'écran ci-dessous).

Ce tweet indique que le gendarme boursier américain a approuvé l'ETF Bitcoin au comptant (Spot) déposé par BlackRock. Naturellement, et avec toute la crédibilité qui est accordée à un média tel que CoinTelegraph, tous ceux qui se frottent de près ou de loin au bitcoin ont relayé l’information. Reuters, Benzinga, Wu Blockchain, Fox Business, Bloomberg (même le terminal Bloomberg) et tous les influenceurs qui avaient leur téléphone à proximité ont partagé l’information. 

Ainsi, vous vous en doutez bien, le bitcoin s’est téléporté de plus de 2000 dollars plus haut, proche des 30 000 dollars.

BTC/USD - UT 5mins
Zonebourse

Lundi 16 octobre - 15h32

VIDEO: Gregg Braden: NEW EVIDENCE! The Shocking TRUTH About How They Built The Pyramids!!
Next Level Soul Podcast

Il y’a un hic :

We apologize for a tweet that led to the dissemination of inaccurate information regarding the Blackrock Bitcoin ETF.

An internal investigation is currently underway. We are committed to transparency and will share the findings of the investigation with the public once it is…

— Cointelegraph (@Cointelegraph) October 16, 2023

Pour faire simple, CoinTelegraph a fait une bourde en diffusant des “informations inexactes”. La demande d'iShares de BlackRock est toujours en cours d'examen par la Securities and Exchange Commission (SEC), a précisé la société.

Que retenir de cet épisode spéculatif ? 

VIDEO: Strange answers to the psychopath test | Jon Ronson
TED

En réalité, concernant la demande d'ETF Bitcoin au comptant (Spot) de BlackRock, une grande partie de l'excitation des crypto-investisseurs est liée au fait que c'est le plus grand gestionnaire d'actifs au monde qui souhaite proposer un produit financier adossé au bitcoin. 

Il faut dire que depuis 2013, toutes les demandes d’ETF bitcoin au comptant ont été refusées par le gendarme boursier américain. L'argument de la SEC est généralement axé sur l'idée d'une manipulation du marché, en partie à cause de l'illiquidité relative du bitcoin (la liquidité est répartie entre les nombreuses plateformes qui cotent le BTC) et de l'absence de systèmes satisfaisants de "surveillance" du marché. 

Mais depuis plusieurs semaines, suite à de nombreux procès entre des poids lourds de l’industrie et le gendarme boursier américain, la SEC a de plus en plus de mal à démontrer en quoi les ETF BTC au comptant (Spot) étaient plus dangereux que les ETF basés sur des contrats à terme (Futures) qui sont aujourd'hui échangés sans problème aux États-Unis. Et naturellement, le fait que BlackRock rejoigne la mêlée des demandes d'ETF Bitcoin Spot vient rajouter une couche de pression sur le régulateur. 

Le désir d'un ETF bitcoin sur le marché au comptant (Spot) découle de l'idée que de nombreuses personnes, entreprises et fonds souhaitant s'exposer au bitcoin n'en ont pas encore la possibilité. Une enveloppe financière traditionnelle pour le bitcoin servirait donc de passerelle vers ces capitaux mis à l'écart. Certains estiment que des milliards de dollars pourraient être investis dans un ETF bitcoin au comptant. C'est du moins la théorie. 

Puis d'un côté, les marchés des cryptomonnaies ont besoin de capitaux frais et nombreux sont ceux qui s'accrochent à l'idée que l'adoption massive peut avoir lieu grâce à ces ETF Spot. L'idée que les ETF favoriseraient l'adoption institutionnelle est plausible, mais probablement exagérée - comme tous les autres événements crypto majeurs connus à l'avance, du fractionnement du bitcoin tous les quatre ans (Halving Day) à la "fusion" d'Ethereum (The Merge), les gens ont achetés et/ou vendus ces événements même si, dans un marché efficace, ces événements sont "intégrés dans les prix" bien à l’avance.

Le mot de la fin : L’énigme de l’ETF

VIDEO: Maria
BABE OFFICIEL

Après tout, tout le monde peut déjà échanger d’authentiques bitcoins : c'est l'intérêt d'un protocole ouvert comme la blockchain publique Bitcoin. C'est d'ailleurs pour ça qu'il existe. Pourquoi donc consacrer autant de temps et d'énergie à trouver d'autres moyens d'accéder aux BTC ? En particulier, pourquoi y a-t-il tant de battage autour des ETF BTC (Spot), alors qu'il existe déjà des produits similaires permettant de s’exposer, pas directement certes, au BTC ?

D’autant plus quand une société cotée en bourse, en l'occurence Coinbase, propose déjà l’échange de bitcoins. Un ETF au comptant va-t-il vraiment rassurer les investisseurs les plus frileux de s’exposer au crypto-actif ? Et va-t-il vraiment inciter les institutionnels à obtenir des bitcoins via les processus bien connus de la finance traditionnelle ? Ou est-ce que l’humain n’est-il pas simplement constitué de pulsions et de désirs, y compris celui de convoiter ce qu’il n’a pas encore. Réponse d’ici quelques mois. 

Sources


Article information

Author: Brian Castillo

Last Updated: 1697786462

Views: 1359

Rating: 4.4 / 5 (83 voted)

Reviews: 80% of readers found this page helpful

Author information

Name: Brian Castillo

Birthday: 1980-09-28

Address: Unit 3473 Box 9229, DPO AP 84836

Phone: +3896149422416383

Job: Article Writer

Hobby: Amateur Radio, Backpacking, Origami, Yoga, Playing Guitar, Cross-Stitching, Magic Tricks

Introduction: My name is Brian Castillo, I am a unreserved, Gifted, apt, vibrant, dear, exquisite, dazzling person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.